BUTICULAMICROPHILIE

# COGNAC CROIZET - EYMARD

 

Croizet logo

UNE SOCIETE RUSSE RACHETE LA MAISON CROIZET-EYMARD

En 2007, La société Russian Wine Trust a trouvé un accord avec les propriétaires de la maison de cognac charentaise Croizet-Eymard sur le rachat du domaine, sitié à Saint-Même-les-Carrières, en plein coeur de la Grande Champagne, le cru le plus prestigieux de la zone d'appellation controlée, où on trouve les eaux de vie les plus fines.

Cette intrusion du capital russe dans l'un des sanctuaires de la viticulture française aurait pu faire beaucoup de bruit. Mais à Cognac, et dans les environs, l'information ne fait pas plus sourire que grincer des dents. Business is business. D'autant que, les spécialistes de hôtellerie de luxe et les chefs régionaux peuvent le confirmer, on croise de plus en plus de Russes dans les environs. Simples amateurs de Cognac, ou investisseurs potentienls, et ils n'en sont pas à leur coup d'essai.

En 2004, la compagnie moscovite KIN avait joué le rôle de pionnier en s'installant à Touzac, où elle prépare une cuvée très haut de gamme qui arrivera sur le marché russe. Une autre société de Moscou, MVZ, avait racheté en juillet 2006, les Cognac Jenssen, Russian Wines Trust elle-même avait fait l'acquisition du vignoble Lajasson, à Sireuil, en région Fins-Bois.

 

Des Russes en terre cognaçaises

Avec cette acquisition, on n'hésite plus à parler d'une vague d'investissements russes dans le Cognac. Une demi-douzaine de maisons de Cognac étaient en négociation avec des acheteurs russes potentiels. La Russie serait le sixième marché d'exportation du Cognac, avec près de 5 millions de bouteilles envoyées en 2006, soit une hausse de 40% en deux ans, et de 600% en sept ans. Des chiffres qui en disent long sur le potentiel du marché russe.CroisetSelivaEn juin 2007, les Cognac Croizet sont devenus la propriété du richissime député russe Vladim Varshavsky. Le puissant homme d'affairesa affiché sa volonté de faire de Croizet le numéro 5 du Cognac dans le monde.

En 2009, l'oligarque russe expliquait qu'il avait désormais acquis 85 hectares de vignes.

Aujourd'hui, c'est l'épouse de Monsieur Varshavsky qui est aux commandes, et Vladim vient très souvent en Charente. Ils sont aujourd'hui propriétaires de 210 hectares de vignes.

Maisoncroizet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire