# LE RHUM

 

Logo rhum

 

L'HISTOIRE  DU  RHUM

Le rhum est l'une des conséquences de la conquête de l'Amérique où, dès le XVIè siècle, les Européens plantèrent la canne à sucre originaire d'Asie.

A travers les tourments de l'histoire, le produit restera auprès de tous ses consommateurs comme un "alcool de vie" empreint de la chaleurs des îles.

Le sucre des Antilles

La canne à sucre est introduite en Amérique par Christophe Colomb lors de son deuxième voyage en 1491. Importées des Canaries, des tiges sont plantées sur l'ile d'Hispaniola (Santo Domingo), et la première cargaison de sucre partira vers l'Espagne en 1516.

Maîtres des Grandes Antilles, les Espagnols ne s'étaient guère intéressés aux Petites Antilles qu'ils avaient pourtant découvertes.

Ainsi, la Guadeloupe, où le "Vice Amiral des Indes" posera le premier pied lors du deuxième voyage, fut occupée par les Français en 1635 (expédition Liévart de l'Olive).

D'après les écrits du Père Labat, à la fin du XVIIè siècle, la canne existait bien avant l'arrivée des premiers colons français, issue probablement des premiers plans d'Hispaniola.

Jean baptiste labat

Forts de leur savoir faire en matière d'eau de vie, les Français dressèrent des plantations entièrement consacrées à l'exploitation cannière.

C'est vers 1640 que l'histoire du rhum débute. Les premières eaux de vie de canne apparaissent sur l'ile de la Barbade, alors possession Anglaise.

Dans les colonies françaises, il faut attendre l' "Histoire Générale des Antilles", du père Tertre, en 1667, pour avoir la première description de la fabrication de l'alcool de canne.

Champ de canne

suite de l'article dans le journal n° 15

 

 

Rhum

Pour voir la vidéo : cliquez sur la photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire