# COGNAC HINE

 

Pano jarnac

Logo hine cropped

 

LE  COGNAC  HINE

La célèbre maison HINE a sorti il y a quelques temps, un coffret qui est à la fois une invitation à la dégustation, et une manière originale de faire connaissance.

Ce coffret se présente comme un gros livre, à l'intérieur 3 mignonnettes avec pour nature de l'alcool une simple lettre : A, B, et C.

Les miniatures vous mettent en présence de 3 Cognacs HINE : A pour VSOP, B pour ANTIQUE, C pour TRIOMPHE.

Bernard et Jacques HINE vous invitent à identifier leurs cognacs en pratiquant une dégustation dans les règles de l'art. La lecture des conseils de dégustation par B. et J. HINE, des notes sur l'évolution de l'arôme et du goût au cours du vieillissement, et des fiches d'identité de ces 3 cognacs, vous guideront utilement dans votre approche.

Hine abc

Thomas HINE, le fondateur (1775 - 1882)

Au siècle de Voltaire, un jeune homme issu du Comté de Dorset en Grande Bretagne, arrive à Jarnac pour un séjour linguistique. A son corps défendant, il s'y voit retenu comme otage à la révolution. Etre anglais à cette époque en France, ce n'était pas la meilleure des positions.

Une incarcération d'opérette à proximité de la Charente, l'instruit sur le bon usage du temps et les vertus de l'humidité ambiante. Un avant goût de "rancio".

A peine sorti des pièges de l'histoire, il tombe, consentant cette fois, dans ceux de l'amour. Mais comment résister aux charmes de Françoise Elisabeth Delamain ? Il prétendait forcer les secrets de la langue française, il découvre les mystères de la distillation. Une langue de feu qui le passionne. Il va porter l'art du cognac à sa plus haute expression.

A sa mort, il figure parmi les premiers notables du canton. Jarnac a reconnu pour toujours, en ce gentleman épris de la terre, de la vigne et de l'alambic, un authentique gentilhomme charentais.

Logo hine cerf

10022 hine

Visite hine

suite de l'article dans le journal n° 32

 

Video hine

Pour voir la vidéo : cliquez sur la photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire