# LE BYRRH

 

Pano thuir

Byrrh logo

HISTOIRE  DES  CAVES  BYRRH

Aux environs de 1860, deux jeunes frères, issus d'une modeste famille de 5 enfants dont le père était muletier, décident de quitter leur village natal pour la plaine du Roussillon.

Simon et Pallade VIOLET exercent d'abord la profession de marchand ambulant, vendant sur les marchés, tissus et articles de mercerie.

Puis ils s'installent à Thuir, où ils ouvrent un magasin de pièces d'étoffe et de draps. En 1866, désireux de participer à leur façon à la fièvre vinicole, ils achètent une petite cave dans laquelle ils vont s'éfforcer d'élaborer un vin apéritif à base de quinquina. Une fois en bonbonnes, le produit est  commercialisé auprès des pharmaciens, les vertus de cet apéritif le faisait considérer à l'époque comme un médicament.

Eac262f5 c

Cette référence au quinquina, un produit pharmaceutique soumis à des règles plus ou moins strictes, vaut aux frères VIOLET un procès intenté par l'ordre des pharmaciens de Montpellier. A cette occasion, ils s'aperçoivent de la nécessité pour eux de donner un nom à leur produit, et il semble que le hasard ait joué un rôle non régligeable dans leur choix. Si on en croit l'hypothèse la plus souvent admise, les frères VIOLET auraient porté leurs yeux sur un coupon d'étoffe.

Or, ces coupons étaient traditionnellement référencés avec des lettres, et ils tombent sur les lettres B.Y.R.R.H., et décident de les adopter pour donner un nom à leur apéritif. Le BYRRH était né.

6a00d83452

suite de l'article dans le journal n° 20

 

22823515527

Visite byrrhByrrh 1Byrrh 2Camion byrrh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire