# LES APERITIFS ANCIENS

 

Aperitif2

Les apéritifs anciens et toujours d'actualité.

L'Absinthe.

Plante connue depuis l'Antiquité, l'Absinthe, jusqu'alors absorbée sous forme de tisanes, va voir soudain son destin changer à la fin du XVIIIè siècle.

A cette époque, à COUVET, dans le Val de Travers en SUISSE, une certaine mère HENRIOD, réputée pour ses panacées, avait mis au point un "Elixir d'Absinthe", fait de plantes macérées dans de l'alcool. A la satisfaction générale, le Dr ORDINAIRE, médecin français en exil dans le vallon, prescrivait tout naturellement à ses malades le remède de la mère HENRIOD.

La réputation de l'élixir était déjà bien établie quand en 1798, à la mort du Docteur ORDINAIRE, le major DUBIED acheta la formule. Le major, qui avait le sens des affaires, créa à COUVET, avec son gendre Henri Louis PERNOD, la première distillerie d'Absinthe. Apparait ainsi une boisson à base de plantes désormais distillées : la liqueur d'Absinthe.

Devant le succès de la liqueur, Henri Louis PERNOD monta sa propre distillerie à COUVET, puis en 1805 à PONTARLIER dans le DOUBS, sous le nom de "Pernod Fils".

La mode de l'Absinthe ne démarre véritablement qu'à partir de 1830. C'est lépoque des grandes conquêtes et les militaires de retour des territoires d'Outre Mer dégustent à la terrasse des cafés cette boisson dont ils ont pris goût dans les sables du désert en cherchant à se préserver de la dysenterie. Ils sont très vite imités par la bourgeoisie administrative, puis les artistes en quête de sensations nouvelles.    

Et duval col

 

Le Ricard.

Nous sommes dans les années 1920. L'Absinthe est interdite depuis la guerre, et le marché des apéritifs anisés ainsi que sa législation n'ont pas encore retrouvé l'équilibre dans lequel baignait la "Fée Verte".

Les décrets d'octobre 1922 et d'avril 1932 affirment l'innocuité des liqueurs d'anis, et autorisent leurs fabricants à les sucrer (l'Absinthe étaient sucrée par le consommateur).

Paul RICARD est à cette époque un jeune homme de 23 ans, issu d'une famille de négociants en vins. Il élabore, après de nombreux essais, une formule de pastis et la fait goûter dans les bars de la Canebière. Les meilleurs testeurs ne sont-ils pas ses futurs clients ?

Enfin, la formule est au point. De quel nom la baptiser ? Paul RICARD décide : on l'appellera : "RICARD, le vrai pastis de Marseille".

En 1932, il souhaite imposer sa marque. Les concurrents ne manquent pas. Dès la signature du décret, une douzaine de fabricants proposent déjà leurs produits dans les cafés de Marseille. Leur avantage est grand, on les connait contrairement au Ricard.

71gu ipl

 

Berger.  

BERGER est aujourd'hui un Groupe international qui s'est largement diversifié, depuis sa création à Marseille en 1923, après la reprise du père de l'actuel président, Monsieur Benjamin GASSIER, d'une distillerie Suisse créée en 1839 à COUVET.

Après avoir développé les ventes des apéritifs anisés BERGER, et être devenu, dès 1984, leader des sirops en bouteilles, l'activité du groupe s'est étendue à l'ensemble des vins spiritueux, par l'achat de nombreuses filiales implantées depuis plusieurs générations, dans les aires d'appellations respectives.

Berger, Berger blanc, Sirop Sport, Cognac Gauthier, Liqueurs Fournier - Demars, Porto Real, Champagne Bur, Côtes du Rhône Ogier, Mousseux Grandin, Mousseux Veuve du Vernay, Mousseux Valdor, sont quelques marques du Groupe.

S l300

 

PERNOD.

Henri Louis PERNOD, né en 1776, rencontre et épouse Emilie, la fille du Major DUBIED. Il crée à son tour une entreprise de fabrication d'Absinthe. L'exportation vers la France, où la demande est forte, supportant des droits de douane élevés, Henri Louis PERNOD traverse donc la frontière et s'installe en France, à PONTARLIER, où il monte la première distillerie française de liqueur d'anis : "PERNOD Fils".

En 1888, PERNOD Fils est acquise par la société VEIL-PICARD et Cie, banquiers à BESANCON, qui lui conserve sa raison sociale et la cède ultérieurement, en 1926, à la Société HEMARD installée à MONTREUIL (SEINE).

PERNOD 45, puis PASTIS 51 deviendront à nouveau, après la seconde guerre mondiale, leaders des liqueurs anisées. Aujourd'hui, la société PERNOD est associée à RICARD, depuis 1974, au sein du groupe PERNOD - RICARD.

45cf4b865d

 

suite des articles dans le journal n° 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire