# ABBAYE DE LERINS

 

Logo abbaye

 

Les îles de Lérins forment un archipel français situé en Méditerranée, au large de Cannes, dans le département des Alpes-Maritines sur la Côte d'Azur.

Elles sont administrées par la ville de Cannes dont elles constituent, associées au Suquet, l'un des dix quartiers administratifs. Situées au sud-est de la pointe de la Croisette, elles séparent le golfe de la Napoule à l'ouest, du golfe de Juan à l'est.

L'archipel se compose de deux iles : au nord, Saint Marguerite, la plus étendue, célèbre pour son fort, et au sud, Saint Honorat, plus petite, connue pour son monastère. Chacune de ces iles est accompagnée d'un ilot inhabité, celui de la Tradelière et l'ilot Saint Ferréol.

L'archipel englobe également un rocher dénommé "l'Ilot", situé à l'extrème sud de Saint Honorat, qui porte à cinq le nombre d'îles de Lérins.

Abbaye le rins

L'Abbaye de Lérins est une abbaye cistercienne française, fondée vers 427, et située sur l'île de Saint Honorat. C'est l'une des premières communautés monastiques françaises. Passant par de nombreux changements de règles monastiques et subissants les invasions de nombreux pirates et envahisseurs, l'abbaye est finalement fermée en 1788. Mais en 1859, des moines de Sénanques reviennent sur l'ile, l'abbaye de Lérins renait.

Aujourd'hui, cette communauté de 21 moines cisterciens suit la règle de Saint Benoit "ora et labora", ce qui signifie "prie et travaille". Les moines prient sept fois par jour, et travaillent de leurs mains dans un vignoble mythique de 8,5 hectares. En plus des liqueurs de plus en plus connues, les moines de l'abbaye sont désormais célèbres pour leurs incroyables vins.

Clos de la charite

Comme beaucoup de monastères à la fin du XIXè siècle, la communauté monastique a créé une distillerie. Fermée en 1903 pour éviter les explusions, au moment de la séparation des églises et de l'Etat en 1905, elle fonctionnera à nouveau après la seconde guerre mondiale. Elle existe encore aujourd'hui, équipée d'un magnifique alambic de 1948, piloté par le frère Giancardo, maître liquoriste, produisant des liqueurs réputées.

Dbll3

Mais surtout, les moines ont développé et exploitent un vignoble de plus de 8 ha, qui produit 12 000 bouteilles de liqueurs et 35 000 bouteilles d'un vin d'exception vendu à de nombreux restaurants étoilés, à l'Hôtel Matignon, au Palais de l'Elysée, à l'Assemblée Nationale, mais aussi exporté en Europe et aux Etats-Unis.

LA GAMME

LERINA verte aux arômes floraux intenses avec des notes de menthe, de verveine et d'anis.

LERINA jaune plus empreinte de fleurs sauvages et d'écorses d'agrumes.

La Liqueur de Mandarine.

LERINCELLO, aux arômes citronnés et au nez subtil, fot prisé des Italiens.

Le Marc de Lérins. 

Etui 5 liqueurs

La liqueur verte titre à 50%, la liqueur jaune à 43%. La composition des plantes reste secrète, mais on y relève du géranium rose, du thym, du romarin.

La Liqueur Lérina Verte est élaborée depuis la fin du XIXè siècle par les moines de l'abbaye de Lérins, avec une amélioration de la recette en 1948. Composée de 44 plantes, elle se transmet au sein de la communauté de frère liquoriste en frère liquoriste.La macération est ensuite distillée. La distillation emportant avec elle le meilleur des arômes des plantes. "L'Esprit" est alors mélangé à de l'alcool et à diverses recettes secrètes.

Lerins

 

suite de l'article dans le journal n° 54

 

Video lerins

pour voir la vidéo : cliquez sur la photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire