BUTICULAMICROPHILIE

# WHISKY CADENHEAD'S

 

Cadenheads header

Tout a commencé à Aberdeen en 1842 

La société William Cadenhead Limited, Wine and Spirit Merchant, a été fondée en 1842 et appartenait à la même famille jusqu'à ce qu'elle soit reprise par la Société Campbeltown, de J & A Mitchell & Co. Ltdn propriétaire de la distillerie Springbank. Les locaux se trouvaient à Nethekirkgate, à Aberdeen, et n'ont pratiquement pas changé au cours de leurs 130 années de commerce à Aberdeen. L'entreprise a fêté son 175è anniversaire en 2017.Mrc on white

William Cadenhead

Un vigneron, un poète, un marchand de fil ? 

Georges Duncan s'est établi comme Vinter et comme agent de distillerie. Les affaires y prospérèrentn et en un peu plus de 10 ans, il fut rejoint par son beau-frère, William Cadenhead. Ce dernier a acquis l'entreprise en 1858, et comme c'était courant à l'époque, il a changé le nom commercial pour y mettre le sien. William Cadenhead, fils d'un scieur de placage, est né en 1819. Il a commencé à travailler très jeune dans une petite usine de fil appartenant à un citoyen bien connu appelé "Jonny" Garrow.   

Garrow tenait tellement au jeune Cadenhead que lorsqu'il abandonna son entreprise à Aberdeen pour rejoindre une entreprise à Liverpool, il s'arrangea pour que Cadenhead le rejoigne là-bas. Lorsque Cadenhead est revenu plus tard à Aberdeen, il est devenu surveillant dans le département du tri du fil de Maberley & Co. dans leur usine de Broadford.

William Cadenhead décède le 11 décembre 1904. Son neveu Robert W. Duthie, fils de Robert Duthie, surintendant de l'orphelinat écossais de Bombay, lui succéda dans l'entreprise Wine and Spirit Merchants, au 47 Netherkirkgate. Il a développé l'entreprise avec le whisky écossais single malt et le rhum Demerara. Il a largement fait la publicité de ses produits à l'arrière des bus, des rideaux de théatre, des programmes de concerts et dans bien d'autres domaines.

En 1931, au plus fort de la dépression, l'entreprise de William Cadenhead n'était pas en bonne santé financière. En tant que tel, Mr Duthie se rendait à une réunion avec son directeur de banque lorsqu'il a été malheureusement renversé par un tramway alors qu'il traversait la rue. Robert Duthie était célibataire et avait deux soeurs qui ne connaissaient pas le commerce des vins et spiritueux. Ils ont déterminé que le nom de William Cadenhead devrait survivre et ont placé une employée de longue date, Mlle Ann Olivier, en charge de l'entreprise. Elle dirigeait l'entreprise dans son propre style et refusait d'évoluer avec son temps. Pendant plusieurs années, cette approche s'est avérée fructueuse. Cependant, au début des années 1960, les choses ont commencé à empirer, l'aspect administratif était mal respecté et plusieurs décisions commerciales peu judicieuse ont été prises.

La plus grande vente de vins et spiritueux.

Finalement, Mlle Olivier a été convaincue par les fiduciaires de prendre sa retraite et de vendre l'entreprise. L'entrepôt et le N° 47 Netherkirkgate étaient pleins de la cave au toit, mais personne n'en connaissait la valeur. Finalement, Christie's a été contacté. La vente s'est effectuée sur deux jours. Le catalogue s'étendant sur 167 pages, c'était la plus grande vente tenue en Grande-Bretagne. La vente a eu lieu à Londres les 3 et 4 octobre 1972 et s'est soldée par un excédent à six chiffres sur le passif de l'entreprise.

L'ère J & A Mitchell.

Par la suite, le fonds de commerce, les locaux, de la société William Cadenhead ont été vendu à J & A Mitchell & Co. Ltd, les propriétaires de Springbank Distillery, et l'ère moderne de la société a commencé.

William cadenhead blend fb

suite de l'article dans le Journal n° 58

 

Ajouter un commentaire