# LE MADERE

 

 

Logomj

 

LE  MADERE

Histoire de l'ile de Madère

Il y a quelques 2000 ans déjà, que des navigateurs phéniciens, puis romains, et enfin nord-africains, foulèrent l'ile de Madère qui resta inhabitée jusqu'au XVè siècle. C'est en 1425 que commence sa colonisation par le Portugal.

Carte de lile de madere

A travers les siècles

Outre la noblesse portugaise, ce sont les ouvriers du nord du Portugal qui peuplèrent les premières colonies, Machico et Funchal.

Les terres agricoles étaient peu nombreuses, il fallut déboiser pour faire de la place. Les forêts furent brûlées et les travaux de terrassement rendirent les collines accessibles à la culture du raisin, du blé et de la betterave.

En 1461, un système d'irrigation, les levades, creusé par les esclaves nord-africains, fut mis en place et il est encore opérationnel aujourd'hui.

Levade

Après les poutres de bois, ce sont davantage les plantations de cannes à sucre qui ont dominé l'économie. Bien vite, le blé vint à manquer et dût être importé. Le marché de la canne à sucre connut un essor fulgurant, et atteignit son apogée en 1506.

Madeira

En 1508, Funchal obtint le statut de ville et en 1514, elle comptait environ 5000 habitants. Puis le commerce de la canne à sucre se mit à décliner. Les champs de canne à sucre firent place à la vigne et le vin conquit de nouveaux marchés en Amérique et aux Indes.

Funchal madere

En 1537, le vin, pas encore muté à cette époque, fut pour la première fois exporté en Grande-Bretagne. Les premiers acheteurs débarquèrent dans l'archipel en 1590.

De 1580 à 1640, le Portugal passa sous régime espagnol. Après un bref conflit avec les anglais, le roi Joâo IV signa en 1654 un traité qui mit fin à leur expansion territoriale aux dépens du Portugal. A cette époque, Madère comptait quelques 30 000 habitants, dont plusieurs milliers d'esclaves.

Dès la fin du XVIIè siècle, le vin devint un produit d'exportation de premier ordre.

Madere1

suite de l'article dans le journal n° 27

 

Madere

Pour voir la vidéo : cliquez sur la photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire