# LA VODKA ABSOLUT

 

Absolut vodka 1

 

LA  VODKA  ABSOLUT

L'histoire de la vodka Absolut est sans doute l'une des plus étonnantes que le monde des spiritueux ait pu connaitre au cours de sa longue histoire. Elle tend ainsi à prouver que, au delà des qualités intrinsèques du produit, la publicité et le marketing sont aujourd'hui les véritables maîtres de la réussite internationale d'une marque.

La naissance de cette vodka est marquée par une forte personnalité suédoise, Lars Olsson SMITH, né à Kiaby en 1836, dont on dit qu'il faisait déjà des affaires à l'âge de 10 ans.

201886012c0

Il commence par se lancer dans le négoce de spiritueux, dont il contrôle le tiers du marché au milieu du siècle, ce qui lui vaut le surnom de "brännvinskungen" (roi des eaux de vie). Mais L. O. SMITH se heurte rapidement au grand protectionnisme de la ville de Stockolm, et plutôt que d'être contraint à en passer par une règlementation, il s'installe à Reimersholme, une ile située hors de la juridiction municipale et seulement à quelques minutes en bateau.

Menant une véritable guerre commerciale, il vend ses vodkas moins chères qu'en ville, et de plus, il offre le voyage, aller et retour, à ses clients. L'affront est tel que Stockolm étend par la suite ses limites territoriales, mais SMITH s'implante alors un peu plus loin, dans de nouvelles iles. Cette guerre des tarifs commerciaux entrainent même des coups de feu.

L. O. SMITH est également épris de qualité, et il trouve que la plupart des vodkas et des liqueurs proposées à la consommation ne sont pas assez pures. Lorsqu'il découvre l'existence d'un nouveau procédé de distillation, il s'empresse de l'adopter dans sa distillerie. Il utilise d'abord de la pomme de terre comme matière première. En 1879, il dépose le nom "Absolut Rent Bränvin", ce qui veut dire : "vodka absolument pure", pour son nouveau produit.

Absolut rent

Il s'installe ensuite dans la région de Skäne, dans le sud du pays, un véritable grenier à blé, et il remplace la pomme de terre par la farine de blé pour élaborer ses vodkas.

Persuadé que sa vodka est la plus pure du monde, il se tourne vers l'exportation, c'est à dire vers les Etats-Unis.

18051absolut

suite de l'article dans le journal n° 28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire