# L'ABSINTHE SUISSE

 

Prospvdtf b

L'ABSINTHE  DU  VAL  DE  TRAVERS

Le 1er mars 2005, lorsque l'absinthe redevient légale en Suisse, la France est déjà sur le marché depuis quelques années. Pontarlier s'est autoproclamée "capitale de l'absinthe", les pays de l'Est de l'Europe inondent les bars branchés de leur mauvais simulacre de bleue.

Ce 1er mars 2005, devant l'Hôtel des Six Communes, l'absinthe est à nouveau légale mais les distillateurs, jusque là clandestins, ont un sourire amer.

63b982bc377a

Le Val de Travers demande aussitôt une AOC, mais les autres producteurs de spiritueux suisses s'y opposent. Plus modestes, les vallonniers réclament au moins une IGP, indication géographique protégée. Leur demande reste en suspens. Tout le monde veut sa part du grand gâteau de la libération de l'absinthe, à Fribourg, en Valais, outre-Sarine, en France .....

1798 : la première recette de spiritueux d'absinthe est commercialisée par Henri Louis Pernot, habitant de Couvet. Elle pourrait lui avoir été transmise par une rebouteuse, Henriette HENRIOD, qui prescrivait cet élixir de santé à ses clients.

L'absinthe de Couvet devient à la mode et parcourt le monde. Elle séduit les intellectuels, les poètes, les peintres comme Van Gogh, Toulouse Lautrec, Verlaine, Raimbaud, Baudelaire ..... mais aussi les classes populaires.

En France, l'heure verte est une institution entre cinq et sept heures. Les français consomment deux litres d'absinthe par habitant et par an.

Les milieux abstinents veulent interdire l'absinthe, prétendant que la thuyonne rendait fou et aveugle.

Route absinth

Artemisia shop

suite de l'article dans le journal n° 50

 

 

Traver

Pour voir la vidéo : cliquez sur la photo

 

Traverr

Pour voir la vidéo : cliquez sur le photo

 

Fee verte

Pour voir la vidéo : cliquez sur la photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire